Agenda de la FAPEE
- Entretien avec Mme Grafto, coordinatrice du 1er degré, suivi prise en charge des élèves à besoins particuliers: 18 février
- Rencontre avec le service pédagogique et le secteur Europe à l'AEFE:  26 février
- Visite de la FAPEE à Abidjan: 14-17 mars
- Audition de la FAPEE au congrès de l'AFE: 18 mars
- Conseil d'administration de l'AEFE: 24 mars
- 5ème Congrès des Sections International –OIB: Organisé par la FDEI, 1-2 avril
- 25 ans de l'AEFE: 10 avril
- Assemblée générale de la FAPEE: LIRE PLUS
CA AEFE 24 mars 2015

NTERVENTION DE XAVIER GONON, PRÉSIDENT DE LA FAPEE  

Madame la présidente,
L’ordre du jour de ce conseil d’administration sera pour une grande partie consacré à l’examen du compte financier de l’agence. Il a déjà été souligné dans cette instance et par plusieurs de ses membres l’amère constat de la réduction de l’aide de l’Etat à l’AEFE alors même que les besoins du réseau sont en croissance. Ce manque de recettes se reporte mathématiquement sur les frais de scolarité et donc les parents d’élèves. Dans tous les cas cette situation pose des problèmes aux familles et c’est d’autant plus criant dans les pays connaissant des situations économiques difficiles, avec pour conséquence des pertes d’élèves.
Nous ne pouvons d’ailleurs sur ce sujet que regretter (voire condamner) le gel de la réserve légale de 2% sur les bourses.
Le financement du réseau est donc au cœur de la réflexion sur son avenir et la stratégie de développement que l’on peut mettre en œuvre. On peut difficilement continuer à répondre aux attentes de scolarisation des parents d’élèves dans les différentes  parties du monde, vouloir continuer à faire de l’AEFE un instrument essentiel du rayonnement de la France, de la francophonie et de nos valeurs, diminuer la dotation budgétaire de l’agence et espérer que les parents pourront s’y substituer. Sans dévaloriser les efforts d’économie en cours, il y a là une quadrature du cercle bien difficile à résoudre sans analyser en détail les structures de coûts et les solutions alternatives de financement. Avec pour ces dernières, toutes les conséquences qu’elles peuvent impliquer en termes d’évolution des niveaux de décision et de responsabilités.
Le rapport parlementaire de madame  Lepage et monsieur Cordery recense un certain nombre de propositions pour endiguer l’augmentation des frais de scolarité, et vous nous avez annoncé, madame la Présidente qu’il serait analysé rapidement par les services de l’agence et une mise en application proposée au conseil d’administration. Je ne doute pas que, comme la FAPEE, l’ensemble des administrateurs sont disposés à participer à une réflexion active sur ces recommandations et leur mise en œuvre. Nous y sommes prêts.

"La liberté d’expression, ça s’apprend ! »

La 26ème Semaine de la presse et des médias à l’Ecole se déroule du 23 au 28 mars 2015 autour du thème : « La liberté d’expression, ça s’apprend ! ». En cette occasion, de nombreuses ressources sont disponibles et des activités variées se déroulent dans les établissements. Elles éclairent les modalités possibles et les intérêts nombreux d’une véritable Education aux Medias et à l’Information (EMI) susceptible de développer chez les élèves responsabilité et esprit critique.

Attentat en Tunisie

Nous souhaitons exprimer toute notre solidarité à nos amis tunisiens au nom des valeurs de tolérance, de paix et de fraternité que portent nos écoles et les parents à travers le monde.

Inquiétude des parents d'Ankara

Le Lycée Charles de Gaulle d'Ankara est toujours dans l'incertitude quant aux résultats des négociations en cours entre les Etats français et turc au sujet de la situation fiscale et statutaire de notre établissement.
 
Lors d'une récente mission, M.Panthène nous a réaffirmé que l'AEFE se refuse à envisager une application complète ou partielle des exigences de l'administration fiscale turque.

Cette réponse n'est pas de nature à rassurer les familles qui ne supporteraient pas une répercussion financière sur les frais d'écolage alors que leurs montants élevés (40 à 47% d'augmentation de 2008 à 2013*) représentent déjà une charge difficilement soutenable.
Un tel scénario pourrait conduire à la déscolarisation d'enfants chez des familles françaises mais aussi turques qui, elles, ne disposent d'aucune solution alternative dans le système éducatif turc.

C'est pourquoi nous demandons des garanties face à cet avenir précaire, et, nous renouvelons la demande des représentants des parents (et personnels) exprimés lors du dernier C.E, à savoir un gel des frais d'écolage alors que le projet immobilier majeur des prochaines années (construction d'une nouvelle maternelle) a été reporté sine die.

Recrutement d'un(e) DO à Phnom Penh

Le Lycée français René Descartes recherche son(sa) directeur(trice) des Opérations.

Poste à pourvoir au 1er Mai 2015

Annonce DO
Fiche de Poste

Manuel de procédures collaboratif pour les conventionnés

Nous travaillons, toujours avec des parents bénévoles et professionnels, à une synthèse des process  de l'établissement et un manuel de procédures.

 
Merci de participer à la mise en commun des documents dont vous disposez pour ce travail collaboratif au service de tous !

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21...